FACE A FACE

Image

Share Button

Kangourou en canettes

Une chose toute simple que je redécouvre… Le bonheur de faire des choses qui ne servent à rien, qui ne s’inscrivent dans aucun projet si ce n’est celui de l’instant. Le faire parce que vous en avez envie et parce que même les idées saugrenues ont le droit de citer.

L’excuse.

C’est l’anniversaire de Danielle, une écossaise, aux cheveux rouges, tatouée et percée. Elle a un éléphant sur le bras qui se baladent dans des volutes roses et bleues, le lapin d’Alice aux pays des merveilles sur l’avant bras, et d’autres. Toute la journée elle prépare des cheesecake cake parce que la vaisselle n’est pas pour son esprit créatif et ses grandes ambitions.

On me demande pourquoi je prends de mon temps pour cette fille que je connais à peine. Juste pour me faire plaisir, la tentation de réaliser quelque chose que je n’ai jamais fait, de jouer avec des matériaux, de voir une idée se réaliser, de faire avec ce que l’on a. Un cadeau du bush on appelle ça.

Notre table de camping s’est transformé en atelier créatif du mercredi après midi. La créativité appelle la créativité. Les autres filles s’asseyent et commencent à créer à leur tour un cadeau pour Danielle. C’est drôle. En silence, chacun prend plaisir à son activité gratuite. Du bonheur.

 En deux soirs, Renée est terminée. Elle et son bébé vont bien. Les canettes récupérées sur les tables des clients sont du bon groupe sanguin, les greffes de métal ont été acceptées. Quelques photos plus tard, tous deux sont prêts à être adopté.

Image

Renée a fait son show… La question du boss le lendemain «  How big can you do a Kangoo *? » . Il a eut peur de la vacuité de ma réponse: «  Avant de faire je ne sais pas. ». Il a donc abandonner son idée de kangourou géant pour attirer le chalent.

*Tu peux faire un kangourou de quelle taille ?

 

 

Share Button